Connecter
au réseau mondial
UNESCO

738

Réserves de Biosphère
dans le monde

134

Pays

5

% de la planète

Les Réserves de Biosphère sont des lieux désignés par l’UNESCO dans le cadre du programme intergouvernemental sur l’Homme
et la Biosphère “MAB” (Man and the Biosphere).

Elles constituent des sites d’expérimentation d’approches interdisciplinaires à l’échelle régionale. Chaque réserve promeut des solutions conciliant la conservation de la biodiversité et son utilisation durable, et œuvre plus largement à la protection de l’environnement dans le respect des valeurs culturelles. Le dialogue territorial entre les différents acteurs et institutions y est privilégié, selon des mécanismes de concertation spécifiques. Des recherches et suivis scientifiques, la formation, l’éducation et la sensibilisation viennent en appui du projet de territoire. Elles concourent à la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable sur lesquels les Nations Unies se sont engagées pour 2030.

Objectifs de Développement Durable

 

Les 3 objectifs des réserves de Biosphère

  • Conservation de la biodiversité et de la diversité culturelle
  • Développement économique durable sur les plans socioculturel et environnemental
  • Soutien par la recherche, la surveillance continue, l’éducation et la formation

 

La reconnaissance UNESCO,
c’est appartenir à un réseau international dynamique,
œuvrant à une meilleure relation Homme-Nature.

Le Réseau mondial des réserves de Biosphère du programme MAB est un réseau dynamique et interactif de sites d’excellence. La Biosphère de Fontainebleau-Gâtinais fait partie de ce réseau mondial qui promeut les échanges d’idées et de bonnes pratiques. Le réseau s’enrichit chaque année de nouveaux sites.

Le MAB France gère le réseau français
des Réserves de Biosphère

Il met en œuvre le programme sur l’Homme et la Biosphère en France, avec le soutien de l’Office français pour la biodiversité. Il anime et conforte le réseau national des Réserves de Biosphère, le met en lien avec les communautés française et internationale intéressées par ce programme : communauté scientifique, monde éducatif et universitaire, organismes de gestion et de conservation de la biodiversité, du développement durable et de la transition écologique et veille au respect des critères internationaux.

La communauté MAB

 

On compte actuellement 16 Réserves de Biosphère françaises, dont trois sites ultramarins (la Martinique, l’archipel de Guadeloupe et la commune de Fakarava en Polynésie française) et 2 Réserves de Biosphère transfrontières (les Vosges du Nord Pfälzerwald, avec l’Allemagne et le Mont Viso avec l’Italie)

Découvrir les réserves

Tout comprendre de la Biosphère Fontainebleau & Gâtinais

Fonctionnement & partenariat

Favoriser la connexion entre les êtres humains,

entre les humains et la nature, entre le savoir et l’action, tout le temps, partout

Dans chacune de nos initiatives, projets ou actions, notre démarche est animée par la même volonté : avant tout favoriser les échanges et les rencontres, pour qu’émergent des projets concrets, coconstruits et structurants pour l’avenir de notre territoire.

L’organisation territoriale et ses objectifs

Chaque réserve de Biosphère est censée contenir trois éléments :

  • une ou plusieurs aire(s) c(s) bénéficiant d’une protection à long terme permettant de conserver la diversité biologique, comme un parc national ou provincial ou un sanctuaire d’oiseaux migrateurs;
  • une zone tampon qui entoure ou jouxte les aires cs, utilisée pour des activités de coopération compatibles avec des pratiques écologiquement viables, y compris l’éducation à l’environnement, les loisirs, l’écotourisme et la recherche appliquée et fondamentale;
  • et une zone de transition qui peut comprendre activités agricoles, établissements humains ou autres exploitations, et dans laquelle les communautés locales, agences de conservation, organisations non gouvernementales, groupes culturels, entreprises privées et autres partenaires travaillent ensemble pour gérer et développer durablement les ressources de la région.

Le processus de désignation et d’évaluation

Pour être désigné « Réserve de Biosphère », un territoire doit répondre aux critères du Cadre statutaire du réseau mondial des Réserves de Biosphère et aux fonctions décrites dans la Stratégie de Séville (UNESCO, 1996). La candidature est un processus au cours duquel le MAB France accompagne les porteurs de projet, puis transmet le dossier officiellement via la délégation de la France auprès de l’UNESCO.

La création d’une Réserve de Biosphère nécessite de réaliser un diagnostic collectif sur les enjeux et problèmes de la région concernée. C’est un moment important d’échanges entre acteurs, d’apprentissage et de rapprochement des points de vue sur le fonctionnement et le devenir du territoire. Plusieurs étapes clés sont nécessaires pour rechercher des points d’accord et de mobilisation des acteurs.

Pour conserver la reconnaissance UNESCO, chaque réserve de Biosphère fait en outre l’objet d’un examen périodique tous les dix ans sur la base d’un rapport que l’organisation gestionnaire concernée établit. La Biosphère Fontainebleau & Gâtinais va présenter son rapport périodique en 2022.

Gouvernance

En France, de nombreuses Biosphères sont adossées à des Parcs Naturels Régionaux, mais elles peuvent être gérées par des syndicats mixtes ou des associations.

Les actions de la Biosphère sont coordonnées par l’Association de la Biosphère de Fontainebleau & Gâtinais. Le rôle de l’association est la coordination de l’ensemble des parties prenantes, l’apport scientifique et la mise en lien des acteurs et initiatives. Le siège de l’association est installé au centre d’Écotourisme de Franchard depuis 2017. La localisation des bureaux de la Biosphère au sein de la forêt en fait une vitrine exceptionnelle auprès des visiteurs.

En savoir +

 

L’assemblée générale (AG) est l’organe souverain pour décider des actes essentiels de l’association. Elle se réunit au minimum une fois par an, en principe au cours du premier trimestre, et approuve le rapport moral, les comptes de l’année écoulée, les nouvelles conventions et le budget prévisionnel. 

L’association s’appuie fortement sur son conseil d’administration (CA), qui regroupe des représentants des principales parties prenantes du territoire élus pour trois ans par l’assemblée générale. Il initie des projets concrets propices au développement durable, il s’appuie sur l’expertise du Conseil Scientifique, à qui il peut aussi soumettre des demandes d’actions et de recherches.

Les membres du conseil d’administration ont une position égale dans la gestion de la Biosphère et une répartition équitable des pouvoirs de gouvernance.

Ce fonctionnement ascendant garantit la prise en compte
des opinions, avis, idées des membres de la Biosphère.

Composition du bureau

L’équipe de l’association

Depuis octobre 2022, l’association est présidée par Béatrice Rucheton, également vice-présidente du département de Seine-et-Marne en charge de l’environnement et conseillère départementale du canton de Fontainebleau. L’équipe permanente de l’association est composée de 2 salariées à temps plein : Une Directrice, Marie-Solenne Bergandi, et une Coordinatrice de l’animation et de la médiation scientifique, Auxane Buresi. Des services civiques et des stagiaires renforcent régulièrement l’équipe, plus particulièrement en saison d’ouverture du centre d’écotourisme.

L’association s’appuie sur plusieurs conseils

Le Conseil Scientifique

Organe consultatif créé en 1999, conformément aux exigences du programme MAB. Ses membres sont agréés par le conseil d’administration. Le conseil Scientifique est commun à la Biosphère et au Parc Naturel du Gâtinais Français. Sous la double-présidence des deux structures depuis 2020, il propose des orientations à la Biosphère de Fontainebleau & Gâtinais et au PNRGF, émet des avis sur les projets de recherche et les documents d’orientation et aide à diffuser des connaissances scientifiques sur leurs territoires.

Le Conseil scientifique s’est particulièrement mobilisé en 2020-2022 pour travailler à la proposition d’un nouveau périmètre de la Biosphère.

En savoir plus

Le Conseil des Jeunes

Le Conseil des jeunes est constitué pour le moment par les anciens services civiques et stagiaires de l’association âgés de 18 à 35 ans.

L’objectif de ce Conseil des jeunes est de favoriser l’implication des jeunes dans la protection de l’environnement et dans le tissu local du monde associatif. Le Conseil se mobilise régulièrement, pour réfléchir et participer à l’organisation d’évènements grand public (Ronde à vélo, Forums et festivals etc…) et manifestations du programme MAB.

2022, la naissance d’un nouveau projet de territoire

Un projet relatif au territoire de la Biosphère a été défini à l’occasion du dernier rapport de l’examen périodique. Il s’est appuyé sur un important travail de concertation des membres, des temps de travail avec un comité de pilotage, le conseil d’administration et le conseil scientifique de l’association.

Ce projet de territoire décrit la trajectoire que souhaite prendre la Biosphère, c’est-à-dire l’ensemble de ses parties prenantes, et dans un premier temps les membres de l’association de la Biosphère.

Un « slogan » a émergé, « la Biosphère c’est nous », c’est-à-dire que la Biosphère ne relève pas uniquement des actions menées par l’association en tant que telle, mais des actions menées par l’ensemble de ses membres, et plus largement les acteurs du territoire. C’est l’ensemble de cette communauté qui contribue aux missions de la Biosphère.

 

Afin d’améliorer l’efficacité de leurs actions dirigées vers les acteurs du territoire, les membres du Conseil scientifique ont dégagé 4 axes thématiques sur lesquels ils souhaitent concentrer leur attention pour les cinq prochaines années :

  • biodiversité,

  • énergie,

  • agriculture et alimentation,

  • forêt et bois.

 

Agir & s’impliquer

 

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Privacy Settings saved!
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.

Veuillez noter que les cookies essentiels sont indispensables au fonctionnement du site, et qu’ils ne peuvent pas être désactivés.

Pour utiliser ce site Web, nous utilisons les cookies suivant qui sont techniquement nécessaires

  • wordpress_test_cookie
  • wordpress_logged_in_
  • wordpress_sec

Refuser tous les services
Accepter tous les services